Liens commerciaux

0
Via un communiqué de presse publié mardi 13 février, le porte-parole de l’UDPS informe l’opinion de l’enlèvement de 4 membres du parti d’Étienne Tshisekedi par « le regime en place ». Il s’agit de : – Monsieur Franck Ngalamulume Tshimanga garde à la résidence de Félix Tshisekedi, enlevé le 13 février 2018 à 1heure du matin à son domicile ; – Monsieur Ebale Ezombo Dirack chef d’équipe de sécurité au siège national du parti enlevé à 4heure du matin à son domicile dans la commune de Ndjili; – Monsieur Kabaya Mulumba Innocent, président de la cellule Kanana Isidore, enlevé depuis le 28 janvier ; – Monsieur Manda Shimbi Yves motocycliste et membre du parti enlevé au quartier Mitendi le 31 décembre 2017. Augustin Kabuya condamne le harcèlement dont est victime son parti de la part « du régime Kabila qui ne cesse de multiplier des actes de provocation ». « l’UDPS dénonce l’enlèvement de ses membres dont certains sont gardés dans les geôles secrets du pouvoir et privés de toutes visites même celles de leurs membres de famille ou de leurs avocats », a-t-il déclaré.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top