Liens commerciaux

0
Selon le père du défunt, "il venait de rendre visite à son ami et le bus l'a conduit jusque dans les entrepôts de Transco avec d' autres clients. C'est là qu il a été battu atrocement jusqu'à rendre l'âme".

Selon Onesime Kanguma, l'avocat de la famille, "le dossier est à l'instruction au parquet de Grande instance à Ndjili".

En lisant le PV du dossier, les contrôleurs arrêtés ont déclaré que "Patrick Kipenda (la victime) était tombé et est mort d'épilepsie".

Ce que réfute l'avocat.

"On doit nous dire la vérité, le jeune homme n'a jamais souffert de cette maladie. Le médecin de l'hôpital vers où le corps a été amené vers 22h, nous a dit qu'on lui avait amené un coprs sans vie. Après autopsie à la demande de la famille, les résultats ont indiqué que Patrick est mort suite à des coups reçus".

Selon l'avocat, "même si nous prenons l'hypothèse selon laquelle c'est un fraudeur ou encore qu'il avait commis des dégâts à Kinkole, le mieux aurait été de l'amener au poste de la police, pas dans les entrepôts de Transco".


Berro Matanda.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top