0
Liens commerciaux



Il ne veut pas rester aphone face à l’actualité de son pays. Stephen Bwansa, ce Congolais de la diaspora et Secrétaire Exécutif du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) de Chine apprécie, à sa juste valeur, la mise en place de la Cellule Electorale pour préparer les élections en RDC. Ainsi, en a-t-il été décidé lors de la dernière réunion de la Majorité Présidentiel (MP), convoquée par Joseph Kabila, Chef de l’Etat, dans sa ferme de Kingakati le dimanche dernier. Dans un entretien à bâtons rompus accordé à la presse, cet homme qui a longtemps prôné le dialogue en vue de trouver un consensus aux problèmes qui rongent la République, est convaincu que le Président de la République est un homme de parole, du fait qu’il tient mordicus au respect de la Constitution.

Jeune, attaché à la paix dans sa terre natale, il est l’un des congolais de la diaspora qui s’est longtemps prononcé sur la tenue d’un forum, qui regroupera les congolais de toutes tendances confondues. Ce qui explique que, dans la majorité de ses sorties médiatiques, il envisageait à tout prix cette rencontre afin de relever, ensemble, différents défis qui se dressent devant la nation. Principalement, l’organisation des élections. L’opinion se souviendra qu’à l’époque déjà, il avait adressé des correspondances aux USA, avec copies pour information au Président de la République et au Vice-Premier Ministre et Ministre en charge de l’Intérieur. Ces mêmes messages ont également été adressés aux Organisations de la Société Civile et à la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), leur démontrant que le dialogue est la seule issue pour sortir de la crise.

A en croire Stephen Bwansa, cette nouvelle stratégie mise en place est une preuve de plus que, Joseph Kabila est résolument engagé sur la voie des élections. Cela, alors qu’il n’a jamais dit qu’il briguera un troisième mandat. Il croit dur comme fer que, le principal objet du dialogue initié par le Président de la République consiste à trouver des voies et moyens pour organiser des élections véritablement libres, démocratiques et transparentes. Et ce, avec l’idée d’éviter de voir la RDC sombrer dans un chao postélectoral comme ce fut le cas en mars 2007, ainsi qu’après la présidentielle de 2011.

Pour ce cadre du PPRD basé en Chine, la réunion de Kingakati démontre à suffisance que le Chef de l’Etat est un homme de parole. D’autant plus qu’il a promis de respecter la Constitution. ‘’Et, il le respectera’’, dit-il. Il est persuadé qu’en faisant cela, Joseph Kabila vient de donner des signaux forts, qu’il est pour l’alternance démocratique au sommet de l’Etat.

D’ailleurs, comme toute grande famille politique, avec l’accélération des opérations d’enrôlement lancées par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) à travers plusieurs provinces, l’Autorité morale ne devait que battre le rappel des troupes pour aiguiser les armes en vue d’affronter les élections qui se tiendront, selon l’organe chargé de les organiser, dans un délai techniquement et politiquement acceptable. Et, d’ajouter qu’à ce sujet, le Chef de l’Etat tient à ce que le dialogue se termine le plus rapidement possible, un accord politique potable soit signé, et que les élections se tiennent le plus vite possible.

Sur ce point, Aubin Minaku, Secrétaire Général de la MP a garanti que le dialogue qui se tient à la Cité de l’Union Africaine depuis le 1er septembre dernier, devra se clôturer sauf imprévu, en début de cette semaine. A cet effet, il a promis que la MP et l’Opposition se dépasseraient pour arrondir leurs angles de manière à trouver promptement un consensus pour l’intérêt suprême de la population.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top