Liens commerciaux

0
Les dépenses mensuelles obligatoires de Transco s’élèvent à 2.100.000 USD et les recettes mensuelles avoisinent à peine 1.800.000 USD. Alors que le gap est comblé par le reliquat d’environ 900.000 USD, le Directeur général Michel Kirumba plaide pour une aide urgente du gouvernement sans laquelle la société-symbole de Matata Ponyo connaitra le début de sa ruine dès janvier 2017

Le gouvernement de la République doit préparer et approuver un plan d’appui en subvention numéraire ou autoriser le relèvement du tarif de Transco. Sans cette aide ou cette autorisation, Transco pourrait mettre un terme à ses activités.

Matata Ponyo, proposé au départ depuis la signature de l’Accord politique le 18 octobre 2016 et qui a pris part jeudi au lancement du Prix de la Bonne gouvernance de l’UNPC destiné à «pérenniser sa gestion rigoureuse», devait apprêter depuis septembre 2016 un plan d’aide de plusieurs millions de dollars pour Transco, à défaut d’accorder à cette entreprise l’autorisation de doubler le tarif du ticket de transport par passager, actuellement élevé à 500 francs congolais. Faute de quoi, Transco pourrait connaitre un scénario de faillite. Des centaines d’emplois seraient menacés dans ce cas avec d’énormes risques des tensions sociales.

En effet, le 30 septembre 2016, le directeur Michel Kirumba Kimuha a saisi le Premier ministre par courrier pour lui faire part des grands défis à relever par cette société qui a totalisé deux ans d’existence.

Le directeur général a évoqué «la prise en charge des dépenses grandissantes au regard de l’âge des bus et la mise en place de nouvelles stratégies d’exploitation des bus pour palier à la faiblesse des recettes d’exploitation au regard des conditions très difficiles du réseau urbain».

Il a surtout déploré le fait que les dépenses mensuelles obligatoires de Transco se sont élevées à environ 2.100.000 USD et les recettes mensuelles ont avoisiné à peine 1.800.000 USD, indiquant que le gap est comblé chaque mois avec les réserves de l’entreprise dont le reliquat est d’environ 900.000 USD.



Obstruction à l’audit de Luzolo Bambi

Kirumba ne dit pas que Transco reçoit du gouvernement une subvention mensuelle en carburant et pièces de rechange depuis son lancement. Sur les 500 bus, plus de 70 sont immobilisés pour des grosses pannes. «La crainte que ces véhicules ne soient cannibalisés est énorme tant ils pourraient servir des pourvoyeurs en diverses pièces de rechange pour d’autres bus s’ils ne le sont pas déjà», regrette un mécanicien de Transco.

Et Kirumba de sonner l’alerte: «Si malgré nos efforts de supprimer certaines dépenses, la même pression de charge continue, en janvier 2017, nous ne serons plus capables de payer les salaires et ça sera le début des tensions sociales et la ruine de Transco».

Le directeur général de Transco sollicite l’appui du Premier ministre pour qu’une décision soit prise dans le sens de relever le tarif à appliquer dans les bus ou d’octroyer une subvention en numéraire afin de permettre à la société de poursuivre sa mission. Il dit aussi que le processus de recrutement d’un cabinet d’audit externe de Transco est arrivé à terme pour un contrat d’environ 100.000 USD mais, faute de financement, l’entreprise ne saura pas faire ses états financiers. Matata Ponyo n’a jamais réagi à cette correspondance, confie-t-on.

Pendant ce temps, on apprend que le conseiller spécial du Chef de l’Etat en charge de la Bonne gouvernance et lutte contre la corruption, Luzolo Bambi a tenté de diligenter un audit mais le Premier ministre y a fait obstruction. A sa deuxième tentative, Luzolo a constaté la fuite voilée du directeur général Michel Kirumba, qui a prétexté des soins à l’étranger.

«La Transco en faillite deux ans après sa création, la faute au Premier ministre, son principal géniteur, qui n’a pas prévu les conditions susceptibles d’assurer une rentabilité économique à ce projet. Ce qui est valable pour Transco l’est aussi pour Congo Airways, également en difficulté», critique un député PPRD, content que l’Accord ait sonné le glas pour Matata Ponyo.

Achille KADIMA MULAMBA
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top