Liens commerciaux

0
Après une réunion secrète tenue dans sa ferme de Kingakati avec son cerveau Kalev Matond, Joseph Kabila est déterminé de faire du mal à la communauté internationale et au peuple congolais pour se maintenir au pouvoir au-delà du 19 décembre 2016. Il a dit à ses proches collaborateurs ceci :"Ils n'arrivent pas à maîtriser Nkurunziza, que vont-ils me faire? Je n'ai pas peur deux, nous ne sommes plus à l'époque coloniale. Le président gambien sortant Yaya Jameh l'a dit aussi." Les dernières dictatures de l'Afrique sont-elles entrain de se concerter afin de brimer le peuple?



LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top