Liens commerciaux

0



Plus de 37 millions d’électeurs viennent d’être enrôlés en République démocratique du Congo, annonce la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Au 31 juillet 2017, soit une année après le début de la révision du fichier électoral, 37.538.063 votants ont été enregistrés sur un effectif attendu de 42 millions d’électeurs, précise la Centrale électorale. Une proportion estimée à 91,3% du chiffre global.

La publication de ces résultats partiels intervient au moment où la CENI s’attend à lancer l’enrôlement dans les provinces du Kasaï et du Kasaï central, théâtre de violents affrontements meurtriers entre les forces régulières et les miliciens se réclamant du défunt chef coutumier Kamwina Nsapu.
Troublant l’ordre public et le processus d’enrôlement qui a démarré le 31 juillet 2016 dans la province du Nord-Ubangi, ces actes de violence ont poussé la Centrale électorale à reporter les opérations d’enregistrement d’électeurs dans cette zone.
Maintenant que la situation s’est apaisée, la CENI - dont les bureaux d’inscription ont été attaqués au Kasaï - s’apprête à relancer, d’ici deux semaines, l’enrôlement dans les deux provinces ensanglantées, confirme Jean-Pierre Kalamba, le rapporteur de cette institution citoyenne.
Intervenant lors d’une conférence de presse, ce membre du bureau de la CENI affirme que l’enrôlement était, au départ, prévu pour une année. Mais, ces opérations ont dû être retardées, regrette Jean-Pierre Kalamba.

L’accord politique du 31 décembre 2016 prévoit la tenue des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales au plus tard fin décembre 2017. Mais pour le président de la CENI, Corneille Nangaa, il ne serait « pas possible » d’organiser les élections avant la fin de l’année. Rachidi MABANDU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top