Liens commerciaux

0
Le Kenya ayant été désavoué par la Confédération africaine de football (Caf), de l’organisation de la 5ème édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2018 suite à son retard concernant la construction et la réhabilitation de ses infrastructures sportives. A cela il faut joindre la tension socio-politique.

La RDC tenante du titre pourrait être récupéré pour défendre son trophée au cas où le Maroc et la Guinée Equatoriale accueilleraient la compétition en lieu et place de l’Ethiopie aussi candidate.

Après le retrait du Kenya par la CAF pour abriter le prochain CHAN, l’organe faîtier du football africain était à la recherche des pays candidats.

La date butoir du 30 septembre à dater du 24 septembre étant dépassée, trois pays ont postulé pour abriter cette compétition continentale à savoir le Maroc, la Guinée Equatoriale et l’Ethiopie. Aucun de ces trois pays n’a encore organisé le championnat réservé uniquement aux joueurs évoluant dans leurs pays. L’identité du prochain pays hôte sera connu le dimanche 15 octobre prochain.

LE MAROC ARCHI FAVORI

Le Maroc suite à ses infrastructures qui répondent aux normes internationales est archi favori.

Le Royaume chérifien se porte candidat pour la Coupe du monde de football en 2026, une première qui verra la participation des 48 nations.

La Guinée Equatoriale se porte aussi candidate .Elle a co-organisé la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) avec le Gabon en 2012.

Le pays de Théodoro Obiang Nguema Mbasogo a in extremis sauvé la CAN 2015 suite à l’épidémie d’Ebola qui frappait les pays de l’Afrique de l’Ouest. Il vient donc se mettre en ordre utile dans cette bataille pour l’organisation du Chan 2018.

Si les deux pays évoqués supra sont retenus à la fin de cette semaine pour accueillir la compétition, les Léopards de la RDC pourraient avoir la chance de défendre leur titre. En effet, le Maroc et la Guinée Equatoriale au cas où l’un d’eux serait l’hôte du CHAN 2018, il ne resterait qu’une seule place à pourvoir sur les seize, les deux étant déjà qualifiés.

Mais si l’Ethiopie remporte la bataille des titans, le chemin à se frayer pour le 12 janvier 2018 deviendra utopique pour les coéquipiers du capitaine Djo Issama Mpeko.

A noter que l’instance continentale avait également annoncé les candidatures de l’Egypte et du Ghana avant de se raviser.

Les fauves congolais sous la houlette de Mwiny Zehera étaient éliminés après la double confrontation face aux Diables rouges de la République du Congo au mois d’août dernier.

Le sélectionneur national fut ipso facto suspendu suite à cette contre-performance,0-0 à Brazzaville et 1-1 à Kinshasa. Le Chan débutera le 12 janvier 2018.
Wait and see !

Gloire Batomene

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top