Liens commerciaux

0
L‘Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) annonce la préparation d’un Congrès dans les jours à venir à Kinshasa.
Dans le cadre de la tenue prochaine du Congrès du Parti et en vue de sa préparation, il vous est demandé à tous de déposer au bureau de l’Organisation du Parti, sis à la Permanence du Parti, au n°2600, petit Boulevard Lumumba, quartier résidentiel dans la commune de Limete, vos rapports d’activité accompagnés de copies de vos décisions de nomination“, dit un communiqué publié le 9 novembre par Augustin Kabuya, porte-parole de parti de l’opposition.
Orpheline de son leader historique, l’opposant Étienne Tshisekedi, décédé en février dernier à Bruxelles, cette formation politique a connu plusieurs crises occasionnant des départs de ses principaux cadres, notamment l’actuel Premier ministre Bruno Tshibala, ou encore l’ancien Secrétaire général adjoint Valentin Mubake.


Ce Congrès, alors que les funérailles de son leader n’ont jamais lieu, pourrait voir l’intronisation de son fils, Félix Tshisekedi, seul vrai maître à bord depuis le décès de son paternel.
A 54 ans, Tshisekedi fils est sur la voie de son père. Il assume déjà le leadership du Rassemblement des forces politiques et sociales, principales coalitions de l’opposition créée en juin 2016 par son père. Si aucun challenger ne pourrait lui barrer la route, son intronisation pourrait bien mettre l’UDPS en ordre de bataille pour les élections, au risque d’aller à l’encontre de l’actuelle stratégie du Rassemblement.


En effet, à la tête de cette coalition avec l’opposant Moïse Katumbi, Félix Tshisekedi rejette le calendrier électoral publié par la Commission électorale, appelant à une transition sans le président Kabila. Au risque de finalement s’y résigner, l’UDPS pourrait choisir la voie des élections et prendre ainsi son allié du G7 à contre-pied.

Politico.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top