Liens commerciaux

0
« L’état de santé de Monsieur Mulumba Kongolo nécessite des soins urologiques spécialisés, que nous ne pouvons lui offrir au pays faute de plateau technique spécialisé », indique les médecins de l’Etat œuvrant à la clinique Ngaliema.
L’attestation médicale indique que l’évacuation doit s’effectuer « dans les meilleurs délais ».
Arrêté le 10 novembre 2017 et détenu depuis dans les cachots de l’ANR, pour outrage au chef de l’état, Gecoco Mulumba a été hospitalisé en urgence le 19 janvier.
Son dossier a été depuis transféré au parquet.
Le ministre de la justice a annoncé ce vendredi que les dossiers de prisonniers politiques malades, « si le médecin de la République confirme que leur état de santé nécessite que je puisse les sortir des prisons pour leur permettre d'aller se faire soigner à l’extérieur », seront libérés, 
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top