Liens commerciaux

0
Didier Reynders Ministre belge des Affaires Étrangères , a « fermement » condamné, le mercredi 03 janvier 2017, le recours à la violence par les forces de l’ordre au cours de la marche des laïcs catholiques le dimanche 31 décembre 2017 à Kinshasa.

« Ce dimanche, alors que de très nombreux Congolais souhaitaient se recueillir et se rassembler pacifiquement à Kinshasa, Lubumbashi, Goma, ils se sont heurtés à une répression brutale « , affirme-t-il dans un communiqué.

L’homme d’État belge a décrié « le recours à la violence par les forces de sécurité congolaises, l’interruption de services religieux, ainsi que les mesures prises pour empêcher des manifestations pacifiques et bloquer des médias et les réseaux sociaux « .

Le chef de la diplomatie belge a appelé les autorités congolaises « à libérer les prisonniers » et à mener une enquête indépendante sur ces récents événements.

Rappelons-le, la police nationale congolaise a fait état de 5 personnes tuées en dehors des manifestants et 77 personnes interpellées et libérées après leurs auditions.

Clement Muamba/Times.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top