Liens commerciaux

0
Comme il fallait s’y attendre, la police ne laisse aucune chance aux chrétiens catholiques de manifester ce dimanche 25 février. À la paroisse Saint Michel, dans la commune de Bandalungwa, à peine sortie de culte, les fidèles Catholiques ont été accueillis par les forces de l’ordre.

Un journaliste de CAS-INFO rapporte des tirs à balle réelle, utilisés par la police pour disperser les manifestants.

Les rues de Kinshasa sont restées vides par endroit, et peu de gens ont été constatés dans quelques lieux de cultes de la capitale congolaise.

Le Comité laïc de coordination, affilié à l’église catholique, organise cette 3e marche pour réclamer l’application intégrale de l’accord de la Saint Sylvestre.
Par CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top