Liens commerciaux

0


La rencontre entre les cadres du Parti lumumbiste unifié et le Mouvement pour la libération du Congo, ce mardi 09 mars dans la capitale Kinoise, vient de trouver échos à la Majorité présidentielle, juste quelques minutes plus tard.

Contacté par Cas-info, André-Alain Atundu s’est voulu distant, mais surtout, non-informé de cette rencontre : « nous ne sommes pas informé. Même si les médias ont dit quelque chose, il faut que les politiciens se réunissent pour prendre position. Je ne sais pas la signification de ce que les médias disent de cette rencontre ».

Une réserve qui trahit tout de même le malaise à l’égard d’une possible « création prochaine » d’une alliance dans les rangs de l’opposition, susceptible de compliquer les calculs du pouvoir de tous raffler lors des prochaines élections.

Longtemps allié de la Majorité présidentielle, il est devenu progressivement distant. En janvier dernier, son secrétaire général Antoine Gizenga, a été très critique contre le pouvoir jusqu’à déplorer qu’en RDC « l’exercice de la liberté démocratique occasionne des pertes en vies humaines ».

Par Roberto Tshahe
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top