Liens commerciaux

0

Entrée principale de la prison de Goma au Nord-Kivu. Photo MONUSCO/Myriam Asmani

Le colonel Joseph Mitabu Rushimisha, poursuivi pour viol sur une fille mineure, s’est évadé dans la nuit du jeudi à vendre 2 mars de la prison de Muzenze dans la ville de Goma. Les sources de l’auditorat supérieur parlent d’une évasion planifiée et confirme déjà l’arrestation des principaux suspects dans cette affaire.



Le fugitif, ancien chargé de l’administration et de la logistique au sein du 3413è régiment à Rutchuru, a quitté la prison de Goma mercredi dernier, pour l’hôpital Heal Africa où il devait être soigné à la demande d’un des médecins de la prison. Les sources de l’auditorat supérieur précisent que le transfert de cet officier à l’hôpital s’est fait à l’insu de l’auditeur supérieur et des responsables de la prison.

Et c’est à partir de Heal Africa que le prévenu, prétendument malade, va exécuter son plan d’évasion, souligne l’auditeur supérieur. Gardé par un policier, le prévenu va user de la diversion pour sortir de l’hôpital, jeudi soir, accompagné de son gardien.

Ils se rendent dans un débit de boisson, non loin de l’hôpital, où le policier l’attend dehors. Et après de longues heures à l’intérieur du bistrot, le prévenu Mitabu Rushimisha, reviendra vers le policier à qui il remet une somme de dix dollars et « lui demande d’aller l’attendre à l’hôpital », souligne l’auditorat.

Le policier dubitatif obéit à l’ordre et rentre à l’hôpital. Jusqu’aux petites heures du matin d’hier vendredi, le prévenu Joseph Mitabu n’est pas rentré à l’hôpital et reste jusque-là introuvable.

Le conseil de la victime ainsi que l’auditorat supérieur, parlent d’une évasion planifiée et confirment déjà l’arrestation de quelques complices. La famille, elle, exige que le fugitif soit retrouvé et jugé conformément à la constitution du pays.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top