Liens commerciaux

0


Le prix d’une bouteille de 72 cl d’huile de palme connait une hausse spectaculaire sur le marché de Kananga, chef-lieu du Kasaï Central, passant de 600 à 2.000 Fc, a constaté l’ACP.




Pour les opérateurs économiques du secteur oléagineux, cette hausse est consécutive à la loi du marché à la suite de la rupture des stocks.




Il s’agit aussi de l’abandon par les coupeurs des noix de palme de cette activité, pour s’adonner à l’extraction du vin de palme, d’une part et d’autre part, des difficultés et autres tracasseries encourues pour acheminer ce produit vers les centres de consommation.




Les récentes confrontations signalées à Kakenge, un des centres de production d’huile dans le territoire de Mweka, dans le Kasaï, entre les communautés Kuba et Kete, seraient aussi à l’origine de cette hausse






LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top