Liens commerciaux

0
29 ans, Achille, sa femme, ses 4 enfants et sa mère sont arrivés à Bunia depuis une semaine. Ils ont parcouru 102 Km à pied fuyant les violences dans le territoire de Djugu et particulièrement dans le village de Rule (groupe Sumbuso) qu’ils ont abandonné. Ils sont installés au Centre des déplacés situé près de l’Hôpital Général de Référence de Bunia. Ils n’ont plus rien et ne supportent pas les conditions de vie dans ce centre. Ils espèrent la fin des violences pour retourner chez eux. « Je viens de Rule. J’ai fui les violences. Je me retrouve ici parce que ma maison a été incendiée. Elle était incendiée par nos voisins d’un village Lendu. C’était le 27 février vers 18heures. Ils ont commencé par un autre village à 10 km de mon village vers Angolu. Comme on n’avait rien pour s’opposer à eux, on a décidé de fuir. Ils ont incendié les maisons et tué les gens. On a fui vers un autre village et ils sont également arrivés et ont tué plus de 50 personnes. C’est pour cela que nous avons quitté pour ne plus revenir (…) Mon père a également été tué. Ces gens étaient armés des machettes, des lances, des flèches et des fusils. En attaquant, ils ne disent rien pour motiver leurs actes ».
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top