Liens commerciaux

0


Réagissant au dédoublement des partis politiques dans la classe politique congolaise, le sénateur de l’opposition, Jacques Djoli, a dans une interview accordée à Cas-info, tenu à rappeler que cette décision va à l’encontre de l’Accord du 31 décembre 2016.

« La question du dédoublement des partis politiques est un point majeur qui était posé dans l’Accord de la Saint Sylvestre pour que nous puissions aller aux élections dans un climat apaisé. Mais on voit avec cette liste la volonté d’aller vers l’avant, vers la paix n’y est pas et c’est ce qui justifie toutes ces marches, toutes ces réclamations de la population » a-t-il expliqué.

Pour Djoli, cette liste accentue le discrédit des élections prochaines : « Cette liste vient consacrer le faux, le manœuvre, des ruses des uns sur des autres. Nous nous demandons comment on va aller aux élections dans cette situation ».

Par Joe Kazumba/stagiaire
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top