Liens commerciaux

Emission Kiosque du 23 Avril 2018 avec Mike Mukebayi et Serge Kabongo : Katumbi veut chasser Kabila par les armes !

0
Question à tous : Avec quel Passeport le faussaire Moshe SORIANO alias Moïse KATUMBI a-t-il rejoint l’Afrique du Sud ?
EN ATTENDANT, LISONS LES COLONNES CI-DESSOUS :
Ce que d’aucun ignorent sur « LA TRANSITION SANS JOSEPH KABILA ».
Ce que prévoit la CCT (Coalition des Congolais pour la Transition) et son organe exécutif le DNT.SK(DIRECTOIRE NATIONAL POUR LA TRANSITION SANS KABILA) ‘’L’ORIGINALE’’.

La vraie transition ne saurait venir des politiciens dissidents, opportunistes. Ceux qui hier étaient nos bourreaux et pour les besoins de la continuité de leur système de prédation, ils se sont déclaré « opposants », dont le seul et unique but est de récupérer la balle au bond autrement dit « le pouvoir » afin de continuer leurs œuvres macabres et, finalement de balkaniser la RDC, notre pays.

Aujourd’hui nous constatons qu’après avoir tenté de dérober, sans y parvenir, le projet du DNT (Directoire national pour la Transition sans Kabila), ces bandits de grands chemins ne savent pas le mettre en route tout simplement par manque du mode d’emploi, par manque de la notice explicative. Quel dommage et quel gâchis ! Ceci simplement en voulant mettre les bâtons dans les roues du peuple congolais qui a grandement soif du changement. Vous n’êtes pas sans savoir que certains ont juré et estimé qu’ils sont les seuls à apporter la solution de la paix en République Démocratique du Congo (RDC), alors qu’ils sont en réalité, des pyromanes et les fossoyeurs de la nation congolaise.

La vraie Transition sans Kabila « L’ORINALE » vient de la Coalition des Congolais pour la Transition, génitrice, depuis le 28 Mai 2017 à Paris Cambronne Tour-Eiffel, du DNT.SK. C’est cette coalition qui est à l’origine de la vision voici 5 ans et, elle est la seule vraiment à connaître le contenu du concept et le mode opératoire. La Transition sans Kabila n’est pas un slogan de campagne électorale comme d’aucun veulent le faire passer, ou du moins l’utilisent comme tel.
La transition sans Kabila est un projet conçu de manière rigoureuse. Une vision de rupture, qui a été pensée et qui a mûri ; aujourd’hui devenue mature, elle n’attend plus que sa mise en route. Les leaders concernés y travaillent méticuleusement pendant que j’aligne ces phrases.

La transition sans KABILA, une vision patriotique, devenue une réalité intransigeante et qui, à l’heure actuelle, rassemble et met tous les congolais d’accord sur le principe que « nous ne pouvons pas aller aux élections dans un pays chaotique, dans un Etat sous occupation économique et militaire de certains pays voisins ». La RDC est aujourd’hui le reflet d’un non État, avec un peuple déshumanisé, désabusé, sous-informé et désinformé qui, pour la plupart n’a pas encore saisi la réalité de la situation ni les enjeux de ces « élections piégées » qui sont une fraude planifiée d’avance, où le vainqueur est connu et caché dans un coffre-fort dont la clef est tenue par Sieurs « Joseph KABILA » et son complice du mal, Corneille NAANGA (CENI).

De gauche à droite, tous parlent de la « transition sans Kabila », ça veut dire ces politiventres qui, pas plus tard qu’hier étaient attablés à la mangeoire de Kingakati en nous traitant de rêveurs et inconscients car, nous refusions d’aller à GÉNVAL et même, de participer au Faux Dialogue de la CENCO (Conférence nationale épiscopale du Congo) père des accords pourris et périmés de « LA SAINT SYLVESTRE ». Maintenant, ils en parlent (transition sans Kabila, sic) et en revendiquent même la paternité. Si la honte pouvait tuer ! De-là, on est en droit de se demander si donc, les Pasteurs catholiques sont aussi devenus menteurs. On n’adopte pas un non-orphelin sans autorisation parentale.

En effet la CCT ne voulait surtout pas donner caution à cette mascarade de Genval dont la finalité fût de blanchir les criminels de sang, économiques et financiers dissidents du régime maudit de « Joseph KABILA » qui constituaient 80% de l’auditoire lors de cette messe noire tenue en été 2016 à l’Hôtel du Château de Lac, en Belgique. Triste souvenir car Etienne TSHISEKEDI en a payé les frais irréparables. Il y a été empoisonné et son corps est toujours prisonnier dans un congélateur, quelque part à Bruxelles. Le 10 Juin 2016, la CCT s’opposait surtout à toute corruption et refusait d’adhérer à la politique de compromission, sans compromis.

Il faut savoir que cette transition sans Kabila, qui du reste, est la seule et dernière chance pour la RDC, a ses origines « LA CCT ». Qu’on le veuille ou pas. Science sans conscience n’est que ruine de l’âme.


La transition sans Kabila ‘’L’ORIGINALE’’ est la seule à même d’apporter le souffle aux congolais. La seule à redonner espoir au peuple et c’est par le biais du Directoire national pour la transition sans Kabila. (DNT).


Rien, ni personne ne nous fera capituler. Nous irons jusqu’au bout et la victoire reste et demeure notre seule rendez – vous.

Alors rejoignez- nous. Gagnons du temps ou plutôt, rachetons le temps.

Signé le 10 Mars 2018.
Mme Annie MISHIMBA KATAMBWE MAKINU

Vice-Présidente

Chargée de l’Idéologie, de la Mobilisation et de la Conscientisation – CCT/DNT

E : contact@cctgovrdc.com
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top