Liens commerciaux

0
Les présumés rebelles ADF ont tué samedi 3 mars sept civils à Eringeti, en territoire de Beni (Nord-Kivu). « Nous étions informés que l’ennemi était non loin de notre village. Nous avons alerté les FARDC vers 16h30. Les forces loyalistes ont pris toutes les dispositions possibles pour empêcher cette incursion. L’ennemi avait déjà pris en otage quelques cultivateurs qui revenaient de leurs champs, lorsqu’il a appris que les FARDC se dirigeaient vers lui. Il a alors exécuté sur place six civils, deux femmes et un enfant. Le dernier corps a été retrouvé le matin de ce dimanche 4 mars dans le même village », a dit à ACTUALITE.CD Bravo Vukulu, président de la société civile groupement Bambuba-Kisiki. «C’était à la frontière avec l’Ituri. La situation est calme maintenant », a laconiquement dit le lieutenant Mak Hazukayi, porte-parole de l’Opération Sukola 1. Les FARDC ont lancé en janvier une offensive contre les ADF. Ces combattants ougandais qui étaient également la cible le 27 décembre d’une attaque aérienne menée par l’Armée ougandaise dans l’est de la RDC.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top