Liens commerciaux

0


La dépouille mortelle de Rossy Mukendi, tué lors des manifestations du 25 février dernier, ne sera plus levée ce jeudi 15 mars.






L’auditorat militaire de garnison de Matete exige une deuxième une deuxième autopsie qui pourra être effectuée aujourd’hui, annonce une source familiale. Ce qui ne permet pas à la famille d’avoir accès au corps pour les obsèques.






Le 6 mars dernier, des mouvements citoyens avaient rendu hommage à l’activiste Rossy Mukendi à la paroisse Saint Benoît, dans la commune de Lemba, où il a été tué par la police.

Stanys Bujakera Tshiamala
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top