Liens commerciaux

0


Les Katumbistes se mettent petit à petit en ordre de bataille en vue de remporter les élections générales de décembre 2018.

L’exécutif d’Ensemble pour le Changement, plateforme de soutien à la candidature de Moïse Katumbi à la présidentielle, a tenu lundi 9 avril sa première réunion après les récentes nominations des secrétaires généraux adjoints.

Sous la présidence de Delly Sesanga , Secrétaire général de Ensemble, la première réunion des Katumbistes a planché sur l’élaboration de la feuille de route et la finalisation des structures de la plateforme.

Selon Jean Bertrand Ewanga, porte-parole de Ensemble, la confection d’une cartographie électorale était aussi au menu de leurs discussions.

Agacé par les attaques de la Majorité présidentielle sur la supposée double nationalité de Moïse Katumbi, Bertrand Ewanga a parlé de » distraction » dont le but est d’éluder le vrai débat sur le bilan du régime Kabila.
Pour Ewanga, ce débat que veut imposer la Majorité a pour but de masquer leur échec, elle ne veut d’un débat programme contre programme.

» Moïse Katumbi est congolais à 1000%. Ceux qui ont trouvé Katumbi à leur arrivée ne doivent pas réveiller les vieux démons. C’est à eux de prouver leur nationalité », à déclaré Ewanga à la presse.

Par ailleurs, a-t-il dit, toutes les personnalités promues ont remercié Moïse Katumbi pour la confiance qu’il a placée en elles.

Étaient notamment présents, Sam Bokolombe (charge de la vulgarisation du programme), Chérubin Okende ( et Didier Molisho (chargé de l’administration et du processus électoral), Christian Mwando (chargé des finances) et Moïse MoniDella (chargé des relations avec les partis politiques).

Alphonse Muderhwa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top