Liens commerciaux

0
« Dix-huit mille personnes vivent dans des mauvaises conditions » suite aux pluies qui continue de tomber dans le territoire de Bukama dans la province du Haut-Lomami. Le gouvernement provincial du Haut-Lomami a fait appel au gouvernement central ainsi que les agences humanitaires afin de les venir en aide.

Le commissaire général du Haut-Lomami, chargé de communication l’a fait savoir sur les antennes de radio Okapi ce mardi 3 avril. Il révèle que la situation reste « catastrophique ».

« Le ministère des affaires sociales et actions humanitaires est saisi de la situation. Nous demandons son assistance, son implication. Nous appelons aussi les partenaires internationaux qui œuvrent dans le secteur humanitaire de voler au secours de cette population victime des inondations. Il y a des dégâts très importants qui font que les populations de cette cité soient vouées à des situations catastrophiques », a dit André Lubamba Kasambula.

Une demande qui intervient alors que la RDC venait de confirmer sa non-participation à la conférence des donateurs qui sera organisée le 13 avril 2018 à Genève. Cette conférence des donateurs a pour objectif de réunir 1,7 milliard de dollars, pour faire face à la crise humanitaire.


Par Joe Kazumba


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top