Liens commerciaux

0
Le Premier ministre Bruno Tshibala est arrivé à Kinshasa ce dimanche 1 avril 2018, après plusieurs semaines passées à l’exterieur du pays.

« Je viens de séjourner dans deux pays de l’Europe occidentale, la France et l’Angleterre. Dans l’hexagone j’avais les contrôles à faire, les examens à passer et même une intervention. Tous s’est bien passé et pendant cette épreuve, j’ai bénéficié du soutien et du réconfort moral des dirigeants du pays, en commençant par le Chef de l’État. Je le remercie du fond de coeur. En Angleterre, j’étais invité par un centre des affaires internationales qui m’avait demandé de parler de la démocratie et de la stabilité dans notre pays. J’ai abordé ce thème de manière qui a amené une entière satisfaction aux organisateurs. J’en ai profité pour dissiper beaucoup de mal entendu et de contre vérité distillés sur les institutions et notre processus électoral. Je reviens au pays plein de vigueur et de volonté pour me remettre au service du gouvernement de la république », a dit Bruno Tshibala à la presse.

Pendant son absence, Bruno Tshibala a limogé son directeur de cabinet, Michel Somwe qui avait dénoncé à la presse le Premier ministre pour avoir nommé plusieurs conseillers à son insu. Ceci, après une vive altercation des membres de son cabinet à la primature au sujet d’un ordre de mission.

Outre la gestion de la république, Tshibala devra faire face à plusieurs autres dossiers sur le plan politique notamment, avec la décision du CNSA qui ne reconnait pas l’aile de l’UDPS qu’il dirige, l’élection de Felix Tshisekedi à la tête de l’UDPS/Tshisekedi et le procès qui oppose sa frange de l’UDPS à celle de Felix Tshisekedi et Jean Marc Kabund.

Stanys Bujakera Tshiamala

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top