Liens commerciaux

0

Depuis le lancement de la vaccination le 21 mai dernier, 561 personnes ont été vaccinées, dont 444 à Mbandaka, 74 à Bikoro et 43 à Iboko, rapporte le ministère de la santé. Parmi les vaccinés de Mbandaka, il y a aussi les chauffeurs de taxis motos ayant été en contact avec des cas confirmés d’Ebola. Ces derniers avaient transporté les patients qui s’étaient évadés de l’hôpital Général de Wangata mi-mai. Ce mercredi 30 mai 2018, l’équipe de communication du Ministère de la Santé a sensibilisé plus de 200 tolekistes (cyclistes) et chauffeurs de taxis motos de la ville sur les mesures de précaution à prendre pour se protéger contre la maladie à virus Ebola. « Il s’agit d’une cible prioritaire car les vélos et les taxis motos sont les moyens de transport les plus utilisés par la population à Mbandaka. Lorsqu’une personne est malade, elle est souvent transportée par ces tolekistes ou taxis motos vers le centre de santé le plus proche. Cela constitue un réel danger pour les chauffeurs eux-mêmes mais aussi pour leurs futurs passagers », dit le ministère de la santé.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top