Liens commerciaux

0

L’opération de contrôle forcé des taxis « ketch », dont l’objectif serait la protection de la population, sera menée par la police nationale sur toutes les artères de la capitale congolaise à partir de ce mercredi 06 juin 2018 .

Le commissaire provincial de la Police nationale congolaise/ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a annoncé pour ce 6 juin, le début des opérations de contrôle forcé des taxis communément appelés « ketch » à travers la capitale. À l’en croire, tous les taxis non en règle seront saisis par les éléments de la police commis à cette tâche.



« Nous allons procéder au contrôle forcé sur toute la ville de Kinshasa », a déclaré le Gén. Sylvano Kasongo.

Le numéro 1 de la police nationale de la capitale a, par ailleurs, appellé tous les propriétaires de taxis « ketch » non encore en règle, à se conformer à la loi, de peur d’être frappés par sa rigueur.

En effet, à partir de cette date, tous les taxis identifiés comme tel qui n’auront pas de numéro d’enregistrement, la couleur jaune, un panneau lumineux indiquant qu’il s’agit d’un taxi ou encore ceux possédant des vitres teintées seront interpellés et arrêtés.

Rassurant sur l’objectif de cette opération, le général Sylvano Kasongo a signifié que ce contrôle vise tout simplement la protection de la population après plusieurs plaintes reçues d'elle.

« Nous avons reçu plusieurs plaintes des populations. Raison pour laquelle, nous allons procéder au contrôle forcé dès ce mercredi 6 juin, à travers toute la ville de Kinshasa. Notre souci est de pouvoir sécuriser notre population », a déclaré le général Sylvano Kasongo.

Lucien Dianzenza
Adiac-Congo
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top