Liens commerciaux

0

Le candidat à la présidentielle du dimanche 23 décembre, Moïse Katumbi Chapwe arrive effectivement, le 03 août, dans l’avant-midi. Dans un premier temps, il est prévu, qu’il arrive à Lubumbashi à bord, d’un jet privé.


 Si jamais, le régime de Kinshasa, lui refusait les documents son jet, l’ancien gouverneur du Katanga, est disposé à payer ses billets auprès des compagnies aériennes africaines notamment le SAA, Ethiopienne-Airways ou Kenya-Airways. 

Il a choisi de descendre à Lubumbashi, Capitale de la province du Haut-Katanga, -celle qui l’a vu naitre. Il a cependant choisi de déposer sa candidature à Kinshasa. A propos de son dossier au niveau de la justice, Katumbi est prêt à toute éventualité.


 Il fustige les déclarations, du porte-parole du gouvernement, qui affirme qu’aussitôt Katumbi au pays, le procureur général de la République, va s’occuper de son cas. 




«Des déclarations qui frisent la haine. Celles-ci vont à l’encontre de l’Accord du 31 décembre et du discours de Kabila, le 19 juillet», selon les proches de Katumbi ; avant d’indiquer : «que les propos du 19 juillet appellent à l’unité nationale».

C-NEWS 
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top