Liens commerciaux

0
A l’occasion de la fête nationale belge qui a été célébrée le samedi 21 juillet à l’ambassade de Belgique à Kinshasa, Philippe Bronchain, chargé d’affaires de l’ambassade belge a fait savoir qu’un dialogue est en cours entre Kinshasa et Bruxelles en vue de normaliser les relations de deux pays.

Philippe Bronchain dit que le gouvernement belge espère que les discussions en cours entre la RDC et la Belgique pourraient aboutir au recule en ce qui concerne certaines mesures de rétorsion entre les deux États.

«Les canaux de communication entre la Belgique et la RDC restent grand ouverts et un dialogue est en cours. La Belgique espère qu’il permettra d’aboutir à des pistes de solution aux problèmes posés par la cessation des activités de la Maison Schengen, par la fermeture des consulats généraux de Lubumbashi et d’Anvers, la réduction des fréquences de Brussels Airlines. Les modalités de fonctionnement d’ENABEL en RDC pourront aussi être abordées», dit Philippe Bronchain.

Suite à la détérioration des relations entre les deux pays, les autorités congolaises avaient décidé de fermer la Maison Schengen qui délivre des visas vers l’espace Schengen pour le compte de 17 États membres de l’Union européenne (République Tchèque, Allemagne, Estonie, France, Italie, Lituanie, Lettonie, Luxembourg, Hongrie, Pays-Bas, Autriche, Portugal, Finlande, Suède, Slovénie, Slovaquie et Belgique) ainsi que pour la Norvège.

Le 30 juin dernier à Kinshasa, lors de la célébration du 58ème anniversaire de l’indépendance, une poignée de jeunes congolais “non identifiés” avaient manifesté devant l’Ambassade de Belgique. Ces manifestants qui réclamaient le corps de Patrice Émery Lumumba et de ses compagnons, avaient incendié le drapeau de la Belgique et de l’Union européenne.

Will Cleas Nlemvo

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top