Liens commerciaux

0
Les différentes forces de l’opposition politiques ont répondu, ce lundi 23 juillet 2018, aux déclarations du président de la république, Joseph Kabila, lors de son adresse à la nation, le jeudi dernier. Dans son discours, le président avait déclaré «sa passion » pour le pays. L’opposition dénonce une «passion criminelle» de Joseph Kabila et invite la population à agir.

D’après l’opposition, la passion dont a parlée le président de la République c’est celle de conduire le pays vers le chaos, notamment en faisant obstacle au processus électoral.

«L’opposition appelle le peuple congolais à mettre fin à la passion criminelle de Joseph Kabila pour le Congo qui précipite le pays vers le chaos et à faire obstacle par tous les moyens y compris le recours à l’article 64 contre toute tentative de se maintenir au pouvoir en violation de la constitution et d’instaurer une nouvelle dictature dans notre pays», dit l’opposition dans une déclaration commune lue par Delly Sesanga.

L’opposition a profité de l’occasion pour réitérer son exigence pour la libération des prisonniers politiques, le nettoyage du fichier électoral et contre l’usage de la machine à voter. Parmi les opposants sur place, il y a eu Martin Fayulu, Jean-Marc Kabund, Eve Bazaiba, Delly Sesanga, Jean-Baudouin Mayo.

Stanys Bujakera Tshiamala
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top