Liens commerciaux

0


Au moins cinq personnes sont mortes ce vendredi 27 juillet 2018 dans le crash d’un antonov de la compagnie aérienne Air Kasaï reliant la ville de Tshikapa aux localités frontalières avec l’Angola. L’avion a connu le crash en fin de la matinée en pleine brousse à 3 Km de Kamako (Kasaï).

Selon l’administrateur assistant du territoire de Tshikapa, Anacletus Muswa Kapinga Safia résidant à Kamako, l’appareil a pris feu après le crash.

“L’aéronef est tombé en pleine brousse quelques minutes après son décollage de Kamako. Pour l’instant, nous assistons au feu qui brûle tout l’appareil. Seules deux personnes sont sorties, le pilote et un passager mais ils ne parlent pas. Nous avons déjà les noms de quelques personnes qui brûlent comme le convoyeur Isaac, un certain patron Top 13, une dame Chantal qui venait de l’Angola avec ses enfants, un travailleur de l’agence de transfert des fonds Baudouin et un trafiquant de la place. C’est effroyable ce que nous voyons. Des personnes qui brûlent vives sous nos yeux. Nous attendons de la compagnie le manifeste des passagers pour établir le bilan définitif des morts”, a dit à ACTUALITE.CD, l’administrateur assistant résidant Anacletus Muswa Kapinga Safia.

Ce crash est le deuxième dans l’intervalle d’un mois à Tshikapa après celui d’un petit porteur du PAM qui avait raté son décollage de Kamonia faisant quelques blessés.


Sosthène Kambidi
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top