Liens commerciaux

0
Le président de la CEP –Jacquemain Shabani Lukoo avait demandé dans une circulaire aux différents fédéraux de lui faire parvenir, le 18 juillet les listes des candidats, à l’élection législative. Plusieurs jours passés, les listes n’atterrissaient toujours pas sur la table du président de la CEP. Finalement, le président du parti, Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi apprendra de ses services que les fédéraux au lieu d’envoyer les noms des candidats, à la CEP, ces derniers les envoyaient plutôt chez le très contesté secrétaire général, Jean-Marc Kabund-A-Kabund, bien entendu sur instruction de celui-ci. Cela moyennant 100 dollars, par candidat. Au cours d’une réunion chez le président, Kabund sera rappelé à l’ordre, avec injonction de ne plus se mêler dans les affaires de la CEP. On se souvient même d’une guerre des correspondances entre Kabund et Shabani. Shabani avait refusé d’adhérer à une logique de Kabund sur la gestion du dossier des candidats. Curieusement, Kabund ne lâchait pas prise. Il poursuivait sa réception des candidatures, jusqu’au samedi 04 août, quand FATSHI montera au créneau pour dire à Kabund : «je ne tiendrai pas compte de tes listes. Moi, je tiendrai compte que des listes qui viendront de la CEP». Entre temps, une réunion entre le président de l’UDPS et la CEP se tenait le dimanche 05 août, pour fixer les choses au clair. Dans ces entrefaites, C-NEWS a appris que les candidatures de Laurent Batumona et d’Henriette Wamu n’ont pas été retenues pour la députation nationale aux comptes de l’UDPS. Il leur a été demandé de se contenter de la députation provinciale.

C-News
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top