Liens commerciaux

0


Alors qu’il n’a pas déposé sa candidature à la Commission électorale nationale indépendante-CENI pour la présidentielle prévue le 23 décembre 2018, Moïse Katumbi se dit prêt à discuter avec ses pairs de l’opposition pour choisir un candidat unique.


Il affirme qu’une table-ronde de l’opposition sera organisée prochainement pour statuer sur la candidature commune de l’opposition.“Nous sommes une opposition très responsable. Aujourd’hui il y a eu des gens qui ont postulé, moi on me l’a interdit. J’ai fait un recours au Conseil d’Etat, donc j’attends le résultat. Nous allons nous mettre ensemble autour d’une même table pour dire parlons du candidat de l’opposition. Si on choisit quelqu’un d’autres, que ça soit Jean-Pierre Bemba ou Félix Tshisekedi ou Martin Fayulu ou Vital Kamerhe nous allons l’accompagner. Mais si on choisit Moïse… attention il reste encore 3 mois”, a expliqué Katumbi au cours d’une conférence de presse mardi à Bruxelles. Le président d’Ensemble pour le changement invite dores et déjà les leaders de l’opposition à être flexible lors de ces concertations à venir.









 “Le plus important pour nous c’est d’avoir un seul candidat de l’opposition si nous aimons le peuple congolais. Celui qui ne va pas aller dans ce schéma là, c’est quelqu’un qui n’aime pas le peuple et sera voué à l’échec”, a-t-il prévenu. Jean-Pierre Bemba, Vital Kamerhe, Martin Fayulu, Freddy Matungulu, Félix Tshisekedi, tous candidats à la présidentielle se sont montrés jusqu’ici, favorables à une candidature commune de l’opposition à la présidentielle. Comprenez que Moise Katumbi est prêt à donner sa consigne de vote.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top