Liens commerciaux

0
Ce n’est plus un secret, Emmanuel Ramazani Shadary est l’homme choisi par le Président de la
République Joseph Kabila Kabange comme candidat unique du Front commun pour le Congo -FCC- à la présidentielle du 23 décembre 2018. Aussitôt la nouvelle a été rendue publique par le ministre des Médias et porte-parole du gouvernement, Lambert Mende Omalanga, des réactions autour du profil de cet oiseau rare ont occupé les débats des RD-Congolais. Ministre des Affaires foncières et signataire de la Charte du FCC, Lumeya-Dhu-Maleghi a salué l’acte et le choix du Chef de l’État. Pour lui, la mission de l’Opposition signataire de l’Accord de la Saint-Sylvestre est accomplie. Il estime, par-là, que l’alternance démocratique et le passage civilisé du pouvoir sont désormais une réalité. Par ailleurs, Lumeya a rappelé que ceux qui prétendaient que les membres du Rassemblement ont trahi, doivent se regarder deux fois dans le miroir. Lors du dépôt du dossier de candidature de son autorité morale -Ingele Ifoto-, le même mercredi 08 août, à la députation nationale à la Funa, Lumeya-Dhu-Maleghi a demandé au peuple de faire confiance en son parti politique, la Dynamique pour la démocratie au Congo -DDC-, en l’APECO et au FCC.



«L’alternance démocratique et le passage civilisé du pouvoir sont désormais une réalité. Ceux qui prétendaient que les membres du Rassemblement ont trahi, doivent se regarder deux fois dans le miroir. Aujourd’hui, ils peuvent se mordre les doigts. La Constitution est respectée, le Président Kabila ne va pas se représenter. Les prophètes de la violence n’ont plus d’argument», a réagi le ministre des Affaires foncières. Pour lui, la mission de l’Opposition signataire de l’Accord de la Saint-Sylvestre est accomplie.Au sujet des sanctions de l’Union européenne infligées à Ramazani Shadary, le ministre Lumeya a assuré qu’elles n’ont aucune valeur juridique du fait qu’elles violent le droit de la défense en ce que Ramazani Shadary n’a jamais été auditionné. L’élu de Kikwit reste confiant que le temps des élections a sonné. «Finis les faux prétextes, apprêtons-nous pour des élections apaisées», a-t-il invité.

Lumeya, mandataire d’Ingele Ifoto au BRTC de Kalamu

Le ministre de l’Energie et président national de la Dynamique pour la démocratie au Congo -DDC-, Ingele Ifoto, est candidat député national à Kinshasa, précisément dans la circonscription de la Funa. Empêché suite à un agenda politique chargé, c’est le vice-président du parti, Lumeya-Dhu-Maleghi qui a déposé en son nom sa candidature au BRTC de Kalamu.

Des milliers de militants et cadres de la Dynamique pour la démocratie au Congo ont escorté le mandataire de l’autorité morale de la DDC, du siège du parti à Kabinda jusqu’au BRTC de Kalamu situé au Foyer social à Matonge. Plongé dans cette marée humaine, le vice-président de la DDC est passé par les avenues des Huileries, Enseignement, Kasa-Vubu pour atterrir au Bureau de réception et de traitement des candidatures de la CENI/Funa. Des chants à la gloire du parti et de son président national ont été entendus tout au long du trajet.

Après avoir déposé le dossier du candidat Ingele, autorité morale de la DDC, le ministre des Affaires foncières a assuré les RD-Congolais que les élections sont désormais une réalité. Plus tranchant, Lumeya a demandé au peuple de faire confiance en son parti politique, la DDC, en l’APECO et au FCC.

Olitho KAHUNGU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top