Liens commerciaux

0
Au moins quatre personnes ont été tuées au cours des cambriolages perpétrés par des personnes armées, dans la nuit de mercredi à jeudi matin, au quartier Meleki sous-station, à Kasumbalesa. Le lendemain, plusieurs personnes étaient descendues dans la rue pour manifester contre ces actes. Des pneus étaient brûlés et certaines routes barricadées. La police a fait usage des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants en colère. Des sources locales rapportent plusieurs blessés et une vingtaine d’interpellation.

actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top