Liens commerciaux

0
Candidat surprise issu des rangs de la Majorité présidentielle, Tryphon Kin-Kiey Mulumba, initiateur de Kabila Désir, a créé la sensation en allant déposer son dossier en bonne et due forme au siège de la CENI sur le boulevard du 30-juin. Cet acte perçu à la fois comme un courage exceptionnel et une
rupture d’avec la famille politique à laquelle appartient le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, a fortement défrayé la chronique. Certains observateurs avisés y ont décelé des signes évidents de fissures au sein de la forteresse du pouvoir en place. Ce professeur en journalisme détenteur d’un doctorat en sciences politiques est connu pour ne pas faire de la complaisance à ce niveau des responsabilités. Intellectuellement et politiquement apte, KKM est un vieux routier du sérail, sait à quoi s’en tenir au propre comme au figuré. Il est encouragé dans cette démarche jugée téméraire par certains proches du régime, par le label créé avec l’ancien gouverneur de l’Equateur Jean-Claude Baende le Mouvement Ensemble, apprendre, comprendre, entreprendre -ENACE.

Connaissant bien l’intérieur de la maison au sein de laquelle il a évolué pendant plusieurs années, Kin-Kiey est prêt à profiter des contradictions au PALU et présenter une stratégie conséquente à même de faire aboutir ses ambitions surtout face au rouleau compresseur du Front commun pour le Congo -FCC. La question pendante est celle de savoir avec quels partenaires KKM va s’associer: Majorité ou Opposition?

La désignation d’Emmanuel Ramazani Shadary comme fer de lance du FCC par l’autorité morale de ce regroupement politique a mis un terme au suspense entretenu pendant plusieurs mois. Beaucoup de gens avaient perdu le sommeil dans l’attente de la divulgation de l’identité de celui qui est appelé à porter sur ses épaules tous les espoirs du pouvoir en place.

L’élu de la Majorité présidentielle n’est pas un enfant de chœur. L’analyse de son parcours depuis l’UDPS au PPRD indique qu’il est un battant habitué aux grandes confrontations. C’est avec cette détermination qu’il entend conduire le FCC à la victoire. Ainsi toutes les batteries seront mises en marche pour étouffer dans l’œuf toutes les velléités pouvant entraver sa marche ascendante. Si l’Opposition plurielle demeure la cible principale, cela n’exclut nullement que les cadres du FCC ayant fait défection en dernière minute aient maille à partir avec le secrétaire permanent du PPRD. Certains communicateurs de cette plateforme n’ont pas caché leur intention de faire payer au prix fort cette incartade de Tryphon Kin-Kiey Mulumba. Une lutte interne entre deux mariés fraîchement divorcés.

Africanewsrdc
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top