Liens commerciaux

0
Dans une mise au point faite le mercredi 05 septembre, Eve Bazaiba, secrétaire général du mouvement pour la libération du Congo MLC n’est pas allé au dos de la cuillère parce qu’il fallait recadrer certains propos de l’Udps au lendemain de la sortie médiatique de Jean Pierre Bemba après son invalidation de la présidentielle par la cour constitutionnelle.

«Les hauts cadres de l’UDPS doivent fournir beaucoup d’efforts pour comprendre certains concepts bien avant de réagir.

Quand Bemba déclare que le pouvoir se choisit des opposants pour les prochaines élections, c’est une façon de montrer autant on l’a écarté, autant on le ferait pour un autre candidat de l’opposition (Félix Tshisekedi par exemple).

Quand la majorité alimente aujourd’hui le débat relatif au prétendu « faux diplôme » de Félix Tshisekedi. N’est-ce pas une autre forme de le discréditer et peut être chercher aussi à le mettre de côte ?

Pour Luakabuanga et les autres cadres du Mlc , rester en lice n’ est pas synonyme de remporter la victoire face à ce pouvoir .

l’UDPS devrait savoir qu’il y a plusieurs manières d’écarter les candidats de l’opposition.
Ça peut être par la CENI ou la cour constitutionnelle, pour le cas Bemba et Muzito, ça peut être par la prison comme le cas de Franck Diongo, ça peut être par l’exil forcé ,le cas de Moïse Katumbi , mais aussi ça peut être par l’empêchement de circuler librement pour mener la campagne électorale…a martélé Eve Bazaiba.
Le pouvoir peut créer des conditions difficiles pour les candidats de l’opposition.

Donc , l’UDPS devrait plutôt bien analyser les propos de Jean-Pierre Bemba.

Si hier, l’UDPS s’est déployée dans les médias du fait que Bemba avait affectueusement utilisé l’expression » Félix aza Leki na nga » , on ne pouvait que s’attendre à ce genre de réaction émotionnelle.
Or, on ne fait pas la politique avec des émotions !

Conclusion : messieurs et dames de l’UDPS, écarter l’opposition n’est pas seulement synonyme de l’invalidation à la cour constitutionnelle, mais il y a aussi beaucoup d’autres éléments qui rentrent en compte.
Bemba a parlé en français, a poursuivi le secrétaire général du Mlc qui aussi souligné que en dehors de la popularité , il ya beaucoup d’autres facteurs qui peuvent concourir pour une victoire électorale. Par exemple les moyens logistiques (avion, véhicules…), Moyens de communication de masse (TV, radios etc) que l’UDPS n’a pas malheureusement…le programme,etc.

Écoutez bien la Communication de Bemba depuis sa Libération de la CPI. Le président national du MLC est réservé et courtois vis-à-vis même des adversaires politiques.

Bemba ne tient pas le langage de la rue.
Il est respectueux des autres, surtout de ses amis de l’opposition.

Cette mise au point devrait aider l’UDPS à filtrer ses propos lorsqu’il s’agit des leaders des autres partis politiques surtout de l’opposition».
a-t-elle renchérit.

Israël Ntumba
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top