Liens commerciaux

0
Sur Top Congo, Gabriel Kyungu, Responsable de la plateforme Ensemble/grand Katanga, est revenu, ce vendredi, sur le cas de Moïse Katumbi, bloqué toujours à l’étranger.

Selon lui, le leader de l’Ensemble pour le changement participera au processus électoral en cours en République Démocratique du Congo.

« Tout est bouclé ? Qu’est ce que vous appelez boucler ? La constitution a prévu de boucler ? », s’est-il interrogé avant d’indiquer que la communauté internationale obligera la CENI à recevoir la candidature de Katumbi, même après la fermeture des bureaux de réception des dossiers.

« Vous devez savoir que le cas de Ktumbi n’est pas encore conclu. Il est en cours. Le cas de Katumbi est sur la table de la communauté internationale. Ça c’est un règlement d’un organe qui gère quelque chose. Tout le monde doit être là, même ceux qui sont en prison doivent sortir et participer aux élections. Katumbi est concerné dans le processus et sera dans ce processus », a déclaré Gabriel Kyungu.

Après avoir tenté en vain de rentrer au pays au mois d’août dernier, Moïse Katumbi reste bloqué à l’étranger. Ses chances de participer au processus électoral semblent être compromises. Par contre, Katumbi et les candidats exclus de la course à la présidentielle, réunis au sein de l’opposition, ont affirmé leur volonté à soutenir le candidat commun qui sera désigné.

topcongo
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top