Liens commerciaux

0
C’est Jeune Afrique, sous la plume de notre confrère Trésor Kibangula, qui livre l’information. Deux grands maîtres de la franc-maçonnerie rd congolaise, Kitenge Yezu et Me Mbu Ne Letang ont adressé un message commun de félicitation à leur compatriote Denis Mukwege, récipiendaire du prix Nobel
de la paix 2018. Kitenge Yezu est présenté comme le grand maître de la Grande Loge nationale du Congo, du rite ancien et primitif de Memphis-Misraïm. Tandis que Bernard-Claude Mbu Ne Letang, représente la Grande Loge de France rebaptisée Grand Orient du Congo. Les deux grands ont décidé de passer outre leurs obédiences respectives pour s’adresser en commun à Denis Mukwege. « Toutes tendances confondues, les francs-maçonnes et les francs-maçons habitant ce pays se sont réunis sans s’occuper des obédiences qui, à certains moments, deviennent des barrières démobilisatrices », et ont choisi Kitenge Yesu et Bernard-Claude Mbu Ne Letang comme co-signataires de la lettre commune adressée au médecin de l’Hôpital de Panzi au Sud Kivu. Le courrier, daté du 19 octobre, a été envoyé par mail à Denis Mukwege pour féliciter, officiellement, ce dernier, désigné début octobre prix Nobel de la paix aux côtés de l’Irakienne Nadia Murad, rapporte Jeune Afrique. Parce que cela « fait honneur non seulement à vous mais, avec vous, à tout le peuple congolais », peut-on lire dans cette lettre selon laquelle le Nobel de Mukwege « fait également la fierté de toute institutions qui œuvrent à la promotion des valeurs humanistes, tel est le cas de la franc-maçonnerie ».La communauté maçonnique de la RDC rappelle aussi qu’elle appartient à « un ordre initiatique traditionnel et universel, apolitique, sans distinction de races ni de religions, fondée sur les valeurs de fraternité, de liberté et d’égalité de tous les êtres humains ». « C’est pour l’attachement à ces principes, ajoutent Kitenge Yesu et Bernard-Claude Mbu, que la franc-maçonnerie félicite ceux qui défendent les valeurs humanistes, même s’ils ne sont pas francs-maçons. »
« Sans être franc-maçon », relèvent les deux grands-maîtres, Denis Mukwege vient ainsi de « rejoindre le cercle restreint d’illustres Africains qui ont défendu des causes nobles, comme Nelson Mandela, Desmond Tutu, Ellen Johnson Sirleaf, Kofi Annan, Frederik de Klerck, dont certains ont été membres de [la franc-maçonnerie] ».
Embarrassantes, les félicitations franc-maçonnes auraient déplu dans l’entourage de Denis Mukwege, assurent Jeune Afrique.
J.N.

lemaximum.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top