Liens commerciaux

0


Le coordonateur de la CODE –Coalition des démocrates-, Jean-Lucien Bussa s’est exprimé sur la désignation de Martin Fayulu, à la candidature commune de l’opposition.







Dans un entretien avec C-NEWS, il a noté que le choix de sept leaders est égal à la capitulation de l’opposition. A C-NEWS Bussa a parlé entant que CODE. Cependant, il apporte une nuance. Bussa estime que c’est une bonne chose. Mais, alors dit-il : «cette capitulation devrait être évitée par la mise en place d’un projet de société alternatif et crédible pour la RdC». Il souhaite que dans les jours qui suivent que Martin Fayulu en sa qualité du candidat commun de l’opposition présente ce dit programme pour le développement de la République. «Si l’opposition n’arrivait pas à présenter un projet de société crédible, elle planifiera son échec le 23 décembre», explique Bussa ; ajoutant : «en ce moment-là, l’opposition risquera de s’engager sur schéma de la contestation des élections». Ce débat, Jean-Lucien Bussa le relativise. Il estime que ce qui prime aujourd’hui pour le pays, c’est son développement et son avancement. «Pour le développement du pays, nous devons cesser avec le clivage pouvoir-opposition. Seul l’intérêt de la nation doit primer». D’où son insistance, pour que l’opposition produise un projet de société alternatif. Projet que Bussa, dit n’avoir pas encore palpé. C’est ainsi qu’il évoque la thèse de la capitulation.













Entre temps, Bussa invite la CENI à organiser les élections crédibles et transparentes pour éviter les contestations de l’opposition après le 23 décembre ; lesquelles contestations l’opposition préparerait d’avance
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top