Liens commerciaux

0


« Dès aujourd'hui, Monseigneur Ambongo est archevêque de Kinshasa. Il peut donc être cité à toutes les célébrations eucharistiques », annoncé sur TOP CONGO FM, l’Abbé Georges Djila, le secrétaire chancelier.

Le désormais archevêque de Kinshasa a la responsabilité « d'administrer l'archidiocèse de Kinshasa qui comprend les diocèses du Bandundu, Kongo Central et la ville de Kinshasa et coordonner les activités pastorales dans ces provinces ecclésiastiques ».

Démission du Cardinal Monsengwo


La cérémonie de la remise et reprise a eu lieu ce jeudi à Kinshasa « en présence du Nonce apostolique » après que « le pape ait accepté la démission du Cardinal Laurent Monsengwo » et ait désigne celui qui était son coadjuteur.

Laurent Mosengwo « reste cardinal. Il est cardinal à vie. Il commence le mérita et va rendre d'autres services au niveau de l'église ».

En « matière politique et sociale, l'église doit toujours être proche du peuple », prévient le secrétaire chancelier, à la question du volet politique de la future charge de l’archevêque.

Mgr Fridolin Ambongo, 58 ans, était précédemment vice-président de la CENCO, il avait pris part aux négociations qui avaient permis la conclusion de l’accord du 31 décembre 2016, au centre inter diocésain.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top