Liens commerciaux

0



Traduit en justice par la famille de Tshibala, Peter Tiani est poursuivi pour avoir relayé une information publiée par le journal en ligne www.scooprdc.net en rapport avec les pertes d'importantes sommes d'argent dans la maison du Premier Ministre.


C'est après les incantations d'un féticheur qu'un fils de Tshibala, celui-là même qui aurait violé la fille mineure d'un ancien Ministre des finances, qui a été déniché, selon le journal en ligne.


Selon les responsabilités pénales en matière des délits de presse, c'est l'auteur de l'article qui doit répondre. Le cas échéant, celui qui a publié cet article dans scooprdc. Si celui-ci n'est pas trouvé, c'est le Directeur de publication.

Alors, on ne comprend pas comment c'est Peter Tiani qui est arrêté à des heures indues pendant que l'auteur de l'article est calme?

Qu'à cela ne tienne, même au niveau du Vrai Journal, ce n'est pas Tiani qui a rendu ce papier. Il n'est même pas le Directeur des programmes de son Magazine.

C'est ici que d'aucuns pensent que Peter Tiani est poursuivi pour son engagement dans la lutte contre les antivaleurs qui caractérisent ce régime, surtout avec son Magazine spécialisé:Devoir de mémoire''.

Certains journalistes, membres de campagne du candidat Shadary m'avaient d'ailleurs annoncé. Peter Tiani fait donc partie des journalistes qui doivent être tus avant le simulacre d'élections qui seront organisées le mois prochain.

À suivre.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top