Liens commerciaux

0

Le Congolais occupé  notamment l'opposition a 3 combats immenses et immédiats à mener:

A) S'il y aura réellement  élections le 23 décembre 2018:

1. Combat contre la partialité de la CENI qui est sous la coupe du pouvoir KABILA: 
- refus des machines à voter, appelées  machines  à frauder. Les Congolais et toute la communauté internationale n'en veulent pas.
- nettoyage du fichier électoral de ses 6 milles électeurs fictifs, sans compter des inscrits sans empreintes et les inscrits étrangers.
- changement des animateurs de cet organe dont son président Naanga qui ne cesse d'afficher ses accointances avec le parti de Kabila.
- surveillance équitable de chaque bureau de vote qui doit avoir un représentant du pouvoir, un représentant de l'opposition, un représentant de la CENI, un huissier de justice et un témoin des associations internationales de surveillance des élections. Le but est de transmettre les résultats en direct pour leurs publication le même jour comme cela se passe dans tous les pays démocratiques. Les nouvelles technologies rendent  cela possible.
2. Choisir un candidat commun de l'opposition ( qui s'appuiera sur les talents de toute l'opposition) qui fera face au criminel du pouvoir pour une élection libre et juste.  Et le meilleur gagnera sans fraude.

😎 comme le réalisme impose la non élection, préparons nous à un changement du régime politique en  passant par une Transition responsable et patriotique:

3. Transition sans Kabila et ses traîtres collabos médiocres. Car, ils ont prouvé aux Congolais et à la face du monde leur incompétence, leur inhumanité et leur inutilité par la destruction du pays sur tous les plans, par les pillages des ressources naturelles du Congo,  par les assassinats quotidiens et l'appauvrissement de la population, par l'affaiblissement du pays pour sa  balkanisation. Le Congo n'a pas besoin  de cet espèce des hommes au pouvoir.
Ainsi, l'émergence  d'une nouvelle offre politique et d'une nouvelle génération des cadres dirigeants s'imposent au Congo.
C'est pourquoi, l'opposition doit mutualiser leurs intelligences et leurs moyens afin de mener des actions  efficaces sur le terrain et sur le plan diplomatique, permettant de dégager Kabila du pouvoir illégitime et illégal, en mobilisant la population par un message commun et unique.

Restons vigilants, mobilisés et déterminés.

La victoire du peuple est très proche.

KAMANGA AMITAR
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

.
 
Top