Liens commerciaux

0


La diversion est l'action de détourner quelqu'un ou quelque chose de son occupation première et généralement principale. En guerre, elle est une opération stratégique consistant à détourner l'ennemi du point qu'il occupe en le poussant à déplacer ses troupes vers un autre front.

En effet, avec les massacres de l’Ituri et de Beni par les égorgeurs qui n’ont jamais revendiqué quelque chose de concret, il est plausible de croire que le processus électoral en cours n’est qu’une diversion pour détourner les Congolais de vrais objectifs que l’ennemi s’est fixé après avoir éliminé ceux qui pouvaient un jour nous dire la vérité : tous les grands notables katangais qui ont été associés au régime de Joseph Kabila après la mort de Mzée Laurent Désiré Kabila. Il s’agit du prof Samba Kaputo, Augustin Katumba Mwanke, Patriarche Charles Mwando Nsimba, sans citer les autres dont la mort reste un mystère jusqu’à ce jour.
L’ennemi croit que l’heure de passer aux choses sérieuses est arrivée avec ces élections qui seront organisées par l’armée, la police aussi ayant été militarisée.
Même un Kin-Kiey contestera les résultats de ces élections pour permettre à Joseph Kabila de rester au pouvoir conformément à l’article 70 de la Constitution jusqu’à la réalisation de l’idéal de balkaniser le Congo.

Michel Boivin écrit dans son ouvrage intitulé : Le Pakistan et l’Islam, Anthropologie d’une république islamique, parlant du terrorisme : ‘’Le but du terrorisme islamique, comme de tout terrorisme, est de semer la terreur à travers la violence psychologique et/ou physique. Et comme dans toutes les situations où le terrorisme est employé, les groupes qui le mettent en œuvre sont des minorités insignifiantes en termes de représentation démocratique’’.

Lorsque l’on analyse la situation de l’Ituri, Beni, …l’on n’a pas en face ‘’les minorités’’, il n’y a pas de revendications claires. C’est croire qu’il s’agit ici, d’une occupation. Pour cela, il faut créer une terreur physique ou psychologique pour chasser les autochtones. Au bout de quelques années, les villages et villes vidés, pourront être réoccupés par les envahisseurs.

Entre temps, ceux qui sont dans cette opération, ont créé une diversion, après avoir fait face à une farouche résistance des Congolais contre la balkanisation. Même certains membres de la communauté internationale qui travaillent pour cet objectif ont résolu de retarder connaissant bien comment détruire cet élan nationaliste par le démembrement précipité susceptible de provoquer des conflits interethniques sachant que le Congolais joue facilement à ce jeu.

Mais l’ennemi a étudié la classe politique congolaise. Il sait qu’elle est constituée des femmes et des hommes qui ont beaucoup souffert, mais friands des honneurs, des femmes et de l’ambiance. Il suffit qu’on lui accorde un cortège de quatre jeeps, une garde rapprochée pour le surveiller, du temps pour s’amuser, pour vendre son pays.
L’ennemi sait aussi, qu’avec un peuple lourdement paupérisé et affamé, il peut mordre à la corruption de 2000FC pour faire croire au monde entier que le peuple aime ce régime.

L’ennemi sait aussi qu’avec une presse publique, paupérisée et terrorisée, on peut la manipuler à sa guise.
Et bientôt le Congo sera balkanisé. Pour y arriver, il fallait exploiter les égos des leaders politiques dont chacun dispose d’une passerelle avec l’ennemi. Ils peuvent se diviser et entrainer leurs militants les uns contre les autres dans un pays où l’on sait qu’il n’existe pas d’idéologie politique qui doit guider un idéal de gestion de la cité. Et que la tribu est le maillon faible pour réussir la fragilisation de la nation.

Quand je vois la classe politique congolaise ainsi que la population totalement ensevelis dans cette diversion, je me dis, nous n’aurons nos yeux que pour verser les larmes, lorsque l’ennemi va passer bientôt à la vitesse supérieure.

Le sang de Mgrs archevêques de Bukavu aura coulé pour rien. Le sang de tous les martyrs de la démocratie serait donc parti en vain. Les Chébeya et Bazana seront morts pour rien.

Voilà pourquoi, je lance mon cri de détresse. Arrêtez de vous distraire. Le Congo est en train de partir. Ne croyez pas que divisé ou balkanisé, le Congo donnera la paix à la région. Faux. Voyez ce qui arrive au Soudan qui a été balkanisé pour créer la paix entre les musulmans et/ou Arabes au Nord et les Noirs et/ou les Chrétiens au Sud.

Est-ce que l’on peut s’arrêter un moment pour regarder dans la même direction pour désigner l’ennemi congolais. Est-ce qu’on peut arrêter avec nos égos pour considérer que la Nation est en danger et que l’ennemi veut passer à la vitesse supérieure ?

La Communauté internationale n’est pas avec nous et ce, depuis 1885. Elle nous a livrés comme des animaux à abattre pour exploiter notre sol et sous-sol. Elle ne privilégie jamais que nous soyons dirigés par les Congolais authentiquement nationalistes et patriotes. Elle va nous fabriquer à la hauteur de leurs envies et convoitises.

J’en appelle aux épouses de Kamerhe, Bemba, Tshisekedi, Katumbi, Fayulu, Matungulu, Shekomba, …que l’histoire ne leur pardonnera jamais quand le Congo sera parti en lambeaux.

Mais pour ma part, je crois que Dieu ne nous abandonnera jamais. Il nous donnera la force de nous battre pour donner la paix et le bonheur à notre peuple qui a longtemps souffert.
Je suis très assuré, que je verrai la délivrance de ce pays et le châtiment des méchants. Je ne mourrai pas sans avoir vu Dieu délivrer ce pays par Sa Puissante Main.

Je ne vois pas ces élections s’organiser. Je ne vois pas leurs résultats publiés dans la paix. Il ne sert à rien de privilégier vos tribus, ni vos provinces. Aucun riche de la RDC ne peut être heureux, puisque l’on est entouré de beaucoup de pauvres.

Dieu m’a délivré de la faim. Mais ceux qui m’entourent et qui ont faim sont beaucoup plus nombreux et privent toute paix possible. Chacun de leurs appels au téléphone me terrifient et m’affligent surtout lorsque je suis dans l’incapacité de répondre à leurs demandes.
Simple journaliste, je suis aussi assailli de cette manière et vous qui avez au moins de l’argent, comment vives-vous ?

Notre génération est déjà sacrifiée. Ne laissons pas que les autres aussi souffrent à cause de notre égoïsme et avarice.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top