Liens commerciaux

0
À la démarche actuelle de Moïse Katumbi, tendant à vouloir obliger les quatre plateformes politiques de ‘Ensemble’, de soutenir à tout prix la candidature de Félix Tshisekedi. Pour Blaise Mbuku ancien 2e vice-president de l'assemblée nationale, pas question de soutenir Félix Tshisekedi, au dictat de
Katumbi. «Le président Katumbi doit engager les discussions au sein de plateformes, avant de prendre quelconque option», a suggéré l’ancien 2ième vice-président de l’Assemblée nationale. Si jamais, explique-t-il : «le président faisait de sa tête, nous n’allons pas le suivre». D’ajouter : «on verra dans ce cas, comment Félix Tshisekedi fera des voix dans le Grand Bandundu notamment à Kikwit chez Olivier Kamitatu, que son collaborateur Peter Kazadi a traité de chien qui veut ressembler à un homme». Mbuku a eu même des mots durs tels que : «si Félix Tshisekedi obtenait des voix dans le Grand Bandundu qu’on vienne lui couper ses couilles». Mbuku a également fustigé le cursus scolaire et universitaire de Félix Tshisekedi. «Rien qu’avec ce cursus, Félix Tshisekedi ne fait pas un bon candidat», martèle-t-il. Outre Boris Mbuku, un autre G7, le député Muhindo Nzangi avait abondé dans le même sens. Ce qui démontre que les violents ne s’accordent pas entre Katumbi et ses alliés autour de la candidature de Félix Tshisekedi. Muhindo Nzangi lui était directement allé au but. Il a affirmé que pour le G7, le candidat commun de l’opposition, c’est Fayulu Madidi Martin.
Ce qui semble confirmer un sérieux malaise entre les deux camps.

Erbing Erik Kalamba,
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top