Liens commerciaux

0
Au moins 12 civils ont été tués ce jeudi 6 décembre 2018 par les présumés combattants des forces démocratiques alliées(ADF) à Mayangose , un village situé à l'est de la ville de Beni dans la province du Nord-Kivu.


Les victimes ont été tuées à la machette vers 07 heures locales lorsque elles se dirigeaient dans leurs champs, selon la société civile locale.

Dans la journée, l'armée qui tentait de récupérer les corps des victimes a été empêchée par une résistance farouche des assaillants. Selon le maire de Beni, Nyonyi Bwanakawa, seuls deux corps ont été récupérés.

"Jusqu'à 15 heures de ce jeudi il y avait encore 12 personnes tuées, seuls deux corps sont arrivés à la morgue. Quand les FARDC sont parties récupérer les corps,en tout cas ils se sont butés à une résistance terrible,ils ont pu battre retraite." a affirmé à ACTUALITÉ. CD le maire de la ville.

Ces tueries interviennent alors que l'armée a annoncé avoir repris le contrôle du village de Kididiwe à Mayangose présenté comme "base stratégique des combattants ADF".

Le 13 novembre, l'armée et la brigade d'intervention de la monusco (FIB) ont lancé l'opération conjointe de planification dite "Usalama" pour détruire les campements des rebelles ADF à partir desquels ils lancent les attaques contre la population civile.



Yassin Kombi
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top