Liens commerciaux

0
La coalition de l’opposition LAMUKA est montée au créneau mercredi 19 décembre dernier pour dénoncer toute tentative de report des élections prévues à la fin de cette année.

Selon cette coalition, le président de la CENI, Corneille Naanga, essaie en ce moment de faire valider un report des élections par la Communauté internationale.

Pour LAMUKA, plus de deux ans après l’expiration des délais constitutionnels, aucun report n’est justifiable.

« En effet, la CENI et le gouvernement illégitime de monsieur Kabila ont amplement eu le temps de préparer de bonnes élections, crédibles et apaisées. À cela, il faut ajouter le fait qu’ils refusent depuis plusieurs années maintenant l’aide logistique et financière de la Communauté internationale », indique cette coalition dans un communiqué.

LAMUKA prévient qu’aucune excuse ne sera tolérée et affirme que le chef de l’État et le président de la CENI seront tenus entièrement responsables de la manière dont le processus électoral se déroulera.

« Puisque les masques sont en train de tomber, l’on découvre finalement le véritable objectif poursuivi par le régime de Kinshasa, à savoir : demeurer au pouvoir pour continuer à piller le pays et à tuer impunément la population congolaise qui, elle, aspire profondément au changement. Joseph Kabila et Corneille Nangaa vont donc devoir assumer toutes les conséquences de cette mascarade. La coalition LAMUKA n’acceptera aucun report des élections », conclut le communiqué.

Pour rappel, le président de la CENI va s’exprimer ce jeudi 20 décembre 2018 devant la presse. Bien que le contenu de son message n’ait pas été dévoilé, certains analystes et observateurs estiment que Corneille Nangaa devra éclairer l’opinion quant au report ou maintien des élections le 23 décembre 2018.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top