Liens commerciaux

0
C’est en quelque sorte un second tour qui ne dit pas son nom entre Martin Fayulu et Félix Tshisekedi qui se joue ce jeudi à Addis Abeba. À l’initiative du Président en exercice de l’Union africaine, Paul Kagamé, les dirigeants africains, en particulier, ceux de la SADC, se retrouvent à Addis Abeba. Objectif, faire le point sur la situation en RDC dominée par les résultats contestés de l’élections présidentielles du 30 décembre 2018.

Pour le Président rwandais, il s’agit d’éviter qu’un embrasement chez son géant voisin ne déborde les frontières. « Ce n’est pas facile quand les résultats sont contestés », a souligné Paul Kagamé dans des propos rapportés par RFI tandis que les organisations régionales ont multiplié les inquiétudes ces derniers jours.

Va-t-on recommander un recomptage de voix ou s’en remettre aux dirigeants congolais ? Kagamé et ses homologues de la SADC marchent sur des œufs. Alors que la Cour constitutionnelle doit trancher vendredi en validant ou non la victoire de Félix Tshisekedi.

CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top