Liens commerciaux

0


Le néophyte Daniel Safu au physique ingrat qui a longtemps souffert du manque de reconnaissance de ses concitoyens, lui un ardent défenseur de la veuve et de l’orphelin, est en train de tout gâcher par son comportement barbare.

Fraîchement élu député national Daniel Safu qui arrivait à peine à joindre les deux bouts et qui possédait une garde-robe peu fournie se retrouva dans l’obligation de paraître propre pour se mettre au diapason de députés de la haute bourgeoisie Congolaise.



Il devait aussi s’entourer rapidement des sbires pour faire genre. Malgré ça, il lui manquait un véhicule. Il s’empressa d’en louer un qu’il convoitait depuis des lustres chez un gars du coin. En deux temps trois mouvements, les clés du véhicule Hyundai Santa Fe lui furent confiées, moyennant une obole de 60$ par jour qu’il jugea trop cher pour sa petite bourse minable.





Le gars qui rêvait de grandeur pris goût à rouler carrosse dans une voiture climatisée et oublia le délai fixé par le deal. 10 jours à arpenter les rues de Kinshasa pour faire le m’as-tu vu, Daniel Safu oublia de rendre la voiture qui devait être présentée à des clients potentiels qui souhaitaient l’acheter. Le rendez-vous fut fixé à 20h00 pour la remise et Reprise de l’engin. Daniel safu profita d’un petit retard d’une heure du propriétaire du véhicule pour jouer la fille de l’air jusque 1h du matin et ensuite il envoya ses sbires recrutés parmi les voyous de Matete, brutaliser l’infortuné propriétaire qui avait l’audace d’ébruité l’affaire. Molesté et laissé dans le caniveau, la victime appela sa femme pour lui confier la mission de partir récupérer le magot soit 600$us.


La pauvre dame tomba également nez à nez avec les barbouzes de Safu qui la secouèrent un chouïa, histoire de l’intimider un peu. Elle se retrouva nez à nez avec Daniel safu qui en profita pour débiter des injures indescriptibles tout en lui balançant 400$ dans la tronche en ajoutant que le reste ils les auraient à l’administration communale.

Mû par le besoin de marquer son territoire et semer à son tour la terreur comme certains, Daniel Safu fit arrêter et écrouer le malheureux propriétaire de la Hyundai Santa fe en attribuant la responsabilité à Gabriel Kyungu wa Kumuanza .


Dans son orgueil viscéral Daniel Safu manqua même de respect à son compagnon de toujours Mike Mukebayi qui voulait lui ramener à la raison. Il le traita de simple député provincial. Voilà le vrai visage de cet homme aigri qui n’aura jamais l’aspect physique d’une « grosse légume » et donnera toujours raison à ceux qui affirment qu’il est un grand consommateur de drogue.
Affaire à suivre.

Sangoyacongo/Rédaction
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top