Liens commerciaux

0


C'est le peuple lui-même, soit par manque de connaisance, ou par proximité des hommes et femmes à élire, qui habitent leurs quartiers, leurs villes, et qui se sont transformés en "papa et maman social"!

Dans la majorité de cas, la population a été grugée par plusieurs candidats qui se cachaient derrière leurs regroupements politiques (pour atteindre le seuil), la plupart financés par Kabila et ses officines, lesquels il était difficile pour les votants de savoir avant le vote pour qui ils roulaient.
D'ailleurs, ces regroupements ne mettaient ni photos du candidat du FCC dans leurs supports de campagne, ni ne l'avouaient publiquement.
La population a donc fait confiance au vieux du quartier, de la bonne dame du coin de la rue qui lui est proche, sans savoir qu'il (ou elle) postulait pour le compte du FCC.
Hormis les têtes d'affiche de cette plate-forme dont plusieurs ont été recallés, les nouveaux venus ont été élus sur base de dissimulation de leur appartenance politique, par la pauvre population qui croyait renouveller la classe politique et sanctionner Kabila et son régime.








Ce n'est donc la faute à personne, ni à Félix ou Martin, mais à la ruse, et peut-être, comme certains le croient, à un coup de pouce de la Ceni, même si personnellement je n'y pense pas!
Cette "fameuse majorité" chaque fois convoquée à Kingakati même pour aller boire de l'eau est celle que nous avons, et on va faire avec.
L'exemple le plus patent est le député Léon Nembalemba dit "Papa Molière", massivement voté et à la députation nationale, et provinciale.
Animant une émission de société très prisée par les kinois avec Elyezer Ntambwe, lui aussi massivement voté, aucun de ses électeurs ne pouvait s' imaginer un seul instant qu'il roulait pour le FCC!
Po na yebi un certain Me Landu à Malweka à Kin, candidat député national très aimé, a perdu tout son électorat le dernier jour de campagne pour avoir appelé à voter pour Shadary, a vu tout le monde partir, déchirant ses T-shirt devant lui, et être menacé physiquement. Il a echoué, alors qu'il avait un grand électorat!

Voilà, c'est la population elle-même, sans le savoir, qui a créé cette majorité parlementaire de Kingakati, avec des élus comme celui cité ci-haut, qui s' est même permis, sans vergogne, de critiquer le président élu, alors qu'il appartient au camps qui a complètement délité ce pays, soni te!

Toutefois, sur les 5 points à l'ordre du jour traités à Kingakati, figure également la "défense de la révision du Code minier". Et ça je soutiens.
Personne ne doit toucher à ce code, sinon ako mona bolumbu ya ba congolais conscients!
Baby Kundu

LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top