Liens commerciaux

0
'' Regardez bien le jour de leur meeting, tous les collaborateurs de Bemba et Katumbi étaient sur le podium en train de suivre comment est-ce que le président Félix Tshisekedi était vilipendé, son image de marque ternie à la face du monde par un groupe d'individus bien identifié. Vous pensez vraiment qu’Augustin KABUYA, comme membre de l'UDPS, doit mettre sa langue dans la poche ? Non!...
Aujourd'hui, la vérité des urnes s'appelle Félix Tshisekedi. C'est lui le vainqueur...''

(Grande interview exclusive à LIBERTÉ PLUS)

LIBERTÉ PLUS : Monsieur Augustin KABUYA, vous êtes Secrétaire Général Adjoint de l'UDPS en charge de la Communication, Mobilisation et Implantation du parti, bonjour.

AUGUSTIN KABUYA : Bonjour LIBERTÉ PLUS

LIBERTÉ PLUS: Ouvrons cette interview par la polémique autour de vos déclarations en début de la semaine lors d'une matinée politique que vous avez présidée le lundi dernier au siège de l'UDPS. Certaines langues disent que vous avez reconnu dans votre déclaration ce jour-là que le président de la République, Félix Tshisekedi, a été nommé par l'ex président de la République Joseph Kabila. Qu'en dites-vous par rapport à ce sujet ?

AUGUSTIN KABUYA : Merci beaucoup LIBERTÉ PLUS pour la question. Les gens qui pensent de cette manière sont vraiment très malhonnêtes et font preuve de mauvaise foi. Les gens veulent me faire dire ce que je n'ai pas dis. Voilà une occasion pour moi de recadrer les choses pour fixer l'opinion tant nationale qu'internationale. Car,on ne peut pas être malhonnête jusqu'à ce point.
Il faut d'abord de se poser la question de savoir pourquoi je réagis contre tous ces nouveaux venus qui cherchent à tout prix à montrer à la face du monde que l'UDPS a volé leur victoire. C'est ça même le nœud du problème. C'est ce qui me pousse à réagir.
Lors de la matinée du 04 février, j'ai commencé d'abord par interpeller ces gens-là qui sont venus vers nous pour être blanchis après avoir fait beaucoup de dégâts dans ce pays. Il y a aucun parmi eux qui peut-être innocent. Nous nous sommes battus pendant 37 ans. Dans nos rangs, il y a des veuves et des orphelins. Ce n'est pas qu'après 37 ans de combat, nous gagnons les obtenons le pouvoir par des moyens pacifiques, sans faire couler le sang, qu'on vienne nous importuner comme quoi nous avons volé une soi-disant victoire. Joseph KABILA qu'on accuse aujourd'hui, moi personnellement, je pense que ce dernier a droit à une reconnaissance. Parce qu'après avoir présenté son dauphin, Emmanuel Ramazani Shadary et après avoir constaté que celui-ci a échoué à la présidentielle du 30 décembre et enfin, après avoir réuni des informations que celui qui a gagné des élections s'appelle Félix Tshisekedi, il n'a pas voulu confisquer la victoire de Félix Tshisekedi. Il a préféré se retirer pour laisser monsieur Félix Tshisekedi évoluer comme nouveau Chef de l'État élu. C'était ça le message que je fais passer le 04 février. Mais fort heureusement, ils sont allés déformer le message pour tromper les gens. Ils doivent se rendre compte que j'ai déclenchée la guerre contre eux parce qu'ils disent à la face du monde que nous avons volé leur victoire.
Qu'on ne cherche pas ici à me désorienter.
Je mettrai ma langue dans la poche le jour où ils vont se taire aussi de leur côté et reconnaîtront la victoire de monsieur Félix Tshisekedi comme Président élu par le peuple congolais.
Vous savez : ils ont pris tout leur temps avec leurs militants à l'insulter, à le traiter de tous les noms d'oiseaux devant la presse tant Nationale qu'internationale. C'est cette attitude qui m'avait poussé à réagir, puisqu'ils ces gens qui ont des mains pleines de sang n'ont nullement le droit de nous importuner. J'informe à quiconque me lira que le président Félix Tshisekedi n'est pas un président protocolaire comme je l'attends dans certains milieux. Vous pensez qu'avec ce genre de discours qu’Augustin KABUYA va se taire et applaudir ?
Je vous confirme ici que monsieur Félix Tshisekedi a été élu par le peuple congolais. Il n'a jamais volé la victoire de qui que ce soit. Si le président Kabila s'est retiré cela n'était pas un cadeau ! Il a vu que le dauphin qu'il avait aligné a perdu le match électoral. Par conséquent, il a reconnu la défaite de son dauphin de manière sportive.
Je reste donc statistique sur ma position et prêt à répliquer à toute éventuelle attaque médiatique.
Vous le savez pertinemment que le 19 janvier, nous étions sur le banc des accusés à la cour constitutionnelle. Nous étions traités de tous les noms jusqu’à nous présenter comme des personnes qui ont volé la victoire des inconnus. Nous avons accepté, afin d'honorer notre justice, de répondre à la convocation de la cour constitutionnelle. Mais les requérants ont été incapables d'apporter des preuves probantes. Ils ont commencé à nous parler des rapports de TV5MONDE, de la CENCO...
Non, mais soyons sérieux !
Bref, je n'ai jamais reconnu une quelconque nomination. Si aujourd'hui, je fais des sorties médiatiques c'est pour contester ce genre des bêtises.

LIBERTÉ PLUS : Vous étiez absent à la messe organisée le 01 février à la cathédrale Notre-Dame du Congo à l'occasion de l'an 2 du décès d'Étienne Tshisekedi. C'était pour vous une manière de protester contre l'attitude de la CENCO qui a reproduit un rapport donné la victoire à Martin Fayulu?

AUGUSTIN KABUYA : Effectivement ! Mais, je vous dis que même la fameuse CENCO dont vous faites allusion n'est composée que des membres de la famille de monsieur Fayulu et de Jean-Pierre Bemba. Là, je parle de monseigneur Ambongo qui a grandi dans la maison du père biologique de Jean-Pierre Bemba, tandis que N'sole est cousin à Fayulu. Avec des gens pareils, vous pensez qu'il peut sortir quelque chose de bon de la CENCO?
La vérité des urnes s'appelle Félix Tshisekedi ; c'est lui le vainqueur. C'est ça la vérité des urnes.
Cependant, j'ai été vraiment surpris de lire des insanités dans les réseaux sociaux sur ma vie, ma personne, même sur mes parents qui ne sont plus encore sur cette terre. J'étais en train rire en se disant : voyez-moi tous ces petits malheureux, au lieu de me contredire avec des arguments, ils passent leur temps à m'insulter.
Par exemple, lorsque je dis que Martin Fayulu est commissaire de Katumbi et Bemba, en quoi j'ai menti? Puisque Fayulu pour réaliser une manifestation politique, il doit aller à la permanence du MLC. C'est là qu'il va trouver des gens puisque chez lui, il n'y a rien. Quand il veut prendre une initiative, il doit aller obtenir des bénédictions chez Pierre Lumbi.

LIBERTÉ PLUS : Mais, en sa qualité du président de la République, le président Félix Tshisekedi n'appartient plus à l'UDPS seule. Pourquoi l'UDPS veut-elle s'accaparer du président de la République ?

AUGUSTIN KABUYA : Regardez bien le jour de leur meeting, tous les collaborateurs de Bemba et Katumbi étaient sur le podium en train de suivre comme est-ce que le président Félix Tshisekedi était vilipendé, son image ternie à la face du monde par un groupe d'individus bien identifié. Vous pensez vraiment que KABUYA doit mettre sa langue dans la poche comme membre de l'UDPS ? Non! Je ne suis pas membre d'une institution moins encore membre de la présidence de la République. Je réagis en tant que UDPS, en tant que famille politique de Félix Tshisekedi. C'est à ce titre-là que je prends parole. Et, les gens doivent comprendre cela. Je réagis en tant que secrétaire général adjoint de l''UDPS qui a dans ses attributions la communication, la mobilisation, y compris l'implantation. Je n'ai pas parlé au nom des institutions. Félix Tshisekedi a une famille politique que tout le monde doit reconnaître.
Ce qui me révolte c'est quand on dit que nous avons triché et volé. Ils réclament la victoire de quelles élections ? Puisque ces élections-là ont été organisées avec la machine à voter qu'ils ont combattue bec et ongles. Mais nous, nous avons dit avec ou sans la machine à voter, nous allons partir à ces élections. Eux ont gagné des élections avec quelles logistiques? Voilà encore la médiocrité des gens sans morale ni maturité qui s'engage dans un débat dont ils ne maitrisent pas exactement le sujet.

LIBERTÉ PLUS : Néanmoins, en 2011, vous avez contesté la victoire de Joseph KABILA. Pourquoi refuserez-vous aujourd'hui aux autres de faire autant pour votre victoire ?

AUGUSTIN KABUYA : Merci pour cette question. C'est une question de clarification. En 2011, effectivement, nous avons contesté la victoire de Joseph KABILA. Mais nous n'avons pas lancé des discours appelant à la haine tribale! Moins encore chercher à dresser une communauté contre une autre. Est-ce qu'en 2011, vous avez appris qu'on avait traqué ou tué les swahiliphones au Kasaï ou dans un autre coin du pays, parce que Joseph KABILA a été proclamé vainqueur des élections ? Mais, au moment où je vous parle, mes frères et sœurs KASAÏENS sont en train d'être tués dans le Bandundu parce que Félix Tshisekedi a gagné les élections. Les biens de mes frères ont été sauvagement détruits même ici à Kinshasa. Et, vous trouvez ça normal ?
Or, il y a des KASAÏENS qui se sont mariés aux gens du Bandundu et vice-versa. Nous avons déjà formé une seule communauté. Moi-même, je fais parti de ces gens-là. Car, la mère de ma fille qui vit à l'étranger est du Bandundu. Lorsque j'arrive au Bandundu, on me reçoit avec des honneurs. Maintenant, à cause d'un petit groupe d'individus, ils veulent créer le pont. Si ma fille rentre au pays maintenant et me dis de l'accompagner dans sa famille maternelle, comment ça va se passer ?
Dernièrement, à N'djili Saint-therese, lors du meeting de monsieur Fayulu, les manifestants tenaient des propos hostiles contre une communauté en disant : '' soki omoni muluba, boma muluba tika nioka''.
À travers les panneaux, nous avons vu des mentions ci-après : Félix voleur, Félix tricheur... Et tous les proches de Bemba et Katumbi étaient à la tribune en train de se frotter les mains en rigolant et en accordant des interviews aux journalistes. C'est ça contesté?...

PROPOS RECUEILLIS PAR LIBERTÉ PLUS, Février 2018, la suite dans les prochaines heures.
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top