Liens commerciaux

0
Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza, président de l'Union des Nationalistes Fédéralistes du Congo (UNAFEC) a déclaré ne plus appartenir à la coalition Lamuka qui, selon lui, était une plateforme électorale. Lamuka a porté la candidature de Martin Fayulu Madidi à la présidentielle du 30 décembre 2018.

Gabriel Kyungu wa Kumwanza dit se reconnaître uniquement dans la plateforme Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi.

« Lamuka était une plateforme électorale, et puisque les élections sont passées, moi, je reste Ensemble avec un seul leader qu'est Moïse Katumbi et non Lamuka. Par ailleurs, Moïse Katumbi n'a aucun problème avec le président Félix Antoine Tshisekedi. Lui-même le dit, c'est Félix qui est président, il n’y en a pas deux au pays », a dit Kyungu wa Kumwanza lors de son premier meeting au siège de l'UNAFEC, à Lubumbashi.

Cependant, Moïse Katumbi n’a jamais fait une déclaration publique depuis la proclamation de Félix Tshisekedi comme président de la République.

Le président de l'UNAFEC dit avoir lancé une invitation à Félix Tshisekedi pour un séjour à Lubumbashi.

« Lors de mon séjour à Kinshasa, j’ai lancé une invitation au Président de la République de venir à Lubumbashi, moi-même et Moïse Katumbi nous allons l'accueillir dignement », a-t-il ajouté. M. Katumbi, condamné à 3 ans de prison, vit en exil depuis 2015.

Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza a saisi l'occasion pour annoncer sa candidature au bureau définitif de l'assemblée provinciale du Haut-Katanga. Bras droit de Moïse Katumbi dans la région du Katanga, Kyungu se veut réconciliateur et prône une cohabitation pacifique entre les communautés vivant au Katanga.

José Mukendi
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top