Liens commerciaux

0
Le Professeur Jacques Ndjoli déclare qu’au-delà des intentions, il n’y a pas dans le « concret » à retenir du bilan de trois premiers mois de Félix Tshisekedi au pouvoir. Il l’a dit ce jeudi dans un entretien accordé à CAS-INFO.

« Nous constatons qu’il n’arrive pas à mettre en place un gouvernement et l’ensemble du système semble verrouillé. Au-delà des discours, au-delà de ce qu’on peut appeler la communication, au-delà des intentions, nous ne voyons pas dans le concret qu’est ce qu’il faut retenir », a-t-il indiqué.

Si on va à Kisangani, poursuit le député national, « inauguré un pont qui a peut être couté 200 mille dollars et que l’on amène toute une délégation avec des dépenses d’argent qui dépassent ce montant là, ça nous inquiète un peu ».



Le président Tshisekedi qui vient d’inaugurer deux ponts à Kisangani, a totalisé trois mois au pouvoir mercrdi 24 avril. Pendant ses premiers jours au pouvoir, il met l’accent sur le chantier infrastructures, en vue de permettre la circulation des denrées alimentaires pour développer l’économie nationale.

Prince Ndongo
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top